case law : Real Estate

                                                                                                                                                         To read Japanese version, click here

Construction d’un immeuble : Charge de la preuve des vices cachés
Résume : Dans la construction d’un immeuble, la réception est l'acte par lequel le maître de l'ouvrage déclare accepter l'ouvrage avec ou sans réserve. Cet acte est important car il emporte un effet de purge des vices et des défauts de conformité apparents non réservés. Lorsqu’un vice se révèle et qu’il est dénoncé après la réception, selon la jurisprudence actuelle de la Cour de cassation, il incombe au maître de l’ouvrage, et non au constructeur, qui réclame l'indemnisation d’un vice ou d’une non-conformité n'ayant pas fait l'objet d'une réserve lors de la réception, de prouver que cette non-conformité n'était pas apparente lors de la réception.